Facebook continue de pousser son application la plus populaire. Le réseau social a annoncé mercredi 24 juin qu’il était possible de s’inscrire sur Messenger, sa plate-forme de discussion, sans posséder de compte Facebook. Il faut alors entrer son nom, son prénom, son numéro de téléphone et télécharger une photo de profil. Cette fonctionnalité n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis, au Pérou, au Venezuela et au Canada.

Messenger compte déjà 700 millions d’utilisateurs actifs par mois et a récemment dépassé le milliard de téléchargements sur Android. Peu à peu, l’application Messenger s’est ouverte à de nombreuses fonctionnalités, qu’il s’agisse de jouer à des jeux vidéo ou de se géolocaliser pour fixer un rendez-vous. L’entreprise veut faire de son outil de discussion une véritable plate-forme commerciale.

messenger-ios_cw8n.640.png

 

Comment utiliser Facebook Messenger?

Cette application de messagerie Facebook est apparue pour concurrencer les autres appli célèbres comme Viber, whatsup. Le réseau de Zuckerberg veut qu’elle devienne une sorte remplacement de l’envoi des SMS … Ainsi vous pouvez l’utiliser sans pour autant avoir un compte Facebook. Vous pouvez alors vous connecter grâce à un autre pseudo et login .

Avec compte FB:

Après avoir installer l’application sur votre mobile, cliquez sur l’icone en bleu du programme. Indiquez vos paramètres (login-fb et identifiant) et valider. Vous serez alors connectés à votre profil habituel.

Sans compte-FB:

Cliquez sur l’icone du programme pour lancer l’application gratuite puis  sur « changer de compte ».Entrez votre email et un mot de passe.Le réseau vous demandera alors de renseigner votre numéro de téléphone.(vous pouvez ignorer cette étape).Après avoir accepter l’accès à vos contacts, vous pourrez parler avec eux directement et envoyer des textes et ce que vous voulez.Choisissez alors l’ami avec lequel vous voulez parler et communiquez.



primi sui motori con e-max.it
Fil d'actualité introuvable

Les derniers logiciels

Connexion

loggo.png

Aller au haut